Il était une fois...

Le Festival Le Dormantastique est né d'une idée commune du couple d'organisateur, qui cherchait à participer à des salons du livre dans notre belle région qu'est la Champagne. Et puis un jour, ils se sont dit: " Et pourquoi pas chez nous? Nous avons un magnifique château, avec un parc splendide dans un cadre verdoyant, propice aux balades, aux journées en famille, un mémorial qui surplombe le tout.
Alors pourquoi ne pas convier nos amis auteurs, illustrateurs et artisans dans notre petite ville et leur faire découvrir l'accueil chaleureux des champenois et des "Dormanistes"?

Ils en ont donc parlé à leur association La Confrérie de la Carotte dont Virginie est auteure et présidente. Les carottes étaient emballées par le projet et ont apporté leur soutien.

Voilà donc qu'en 2014, les démarches étaient lancées. La Mairie a apporté son soutien à l'association et a mis à disposition le matériel et le château ainsi que son parc.
Les auteurs, illustrateurs et artisans ont répondu présents. L'ambiance était de mise, avec la canicule, une organisatrice qui était enceinte (et oui la petite surprise du Festival) et qui avait le droit à des bains de pieds de la part des auteurs. « Les fines lames de Stanislas » sont venues directement de Moselle pour nous faire découvrir leur art. Tout ça dans une ambiance conviviale, amicale, fantastique, féerique, avec des petites créatures à oreilles pointues venus nous conter leur univers et faire découvrir leurs créations.

Pour la deuxième édition, avec un bébé en plus, les auteurs, illustrateurs et artisans revinrent en nombre et Les Aigles de Château-Thierry nous firent l'immense joie de se joindre à nous.
Nos fidèles "Fines Lames de Stanislas" se firent voler la vedette par un cocker malicieux, la conteuse "Lundazepa" nous emmena dans son monde onirique, passant parmi la foule, affublée d'une crinière rousse magnifique, des sorcières animèrent un atelier dessin.
Qu'était-ce donc ce chant mélodieux, intrigant et hypnotisant ? C'était "Dame Silü de Mordomoire" qui nous envoûta avec son chant elfique, et Cynthia qui nous fit redécouvrir le monde de Tolkien à travers sa flûte traversière. Des danseurs irlandais virevoltèrent au son du wistle, du biniou, sautillant d'un pied sur l'autre, pendant que les rapaces de Nicolas volèrent au-dessus de nos têtes...

Le troisième tome du Dormantastique a tourné la page sur cette année 2017. Cette édition sur le thème des « Voyages dans le temps » a été riche en rencontres, en surprises et les visiteurs étaient au rendez-vous !
En effet, vous étiez environ 4 000 visiteurs à venir découvrir nos exposants et animations durant ce week-end.
Il y avait une cinquantaine d’auteurs et d’illustrateurs, une quarantaine d’artisans avaient investi le parc et le château pour faire découvrir leur univers et leur savoir-faire. Des bijoux venus d’une autre époque, le travail du cuir, le cabinet de curiosité d’un explorateur d’un autre temps « A qui veut croire », une costumière talentueuse « Detry Costumière », et des chapelières au talent fou « Mandragora et Freaky Boutique » avaient fait le voyage pour venir à la rencontre des champenois. Des illustrateurs aux univers oniriques tel que « Pascal Boillet » notre voisin ardennais, nos amis du Nord, « Ixel et Marie & Cathy Fabrizi » tout droit sortis d’un livre elfique nous avaient rejoint sur les sentiers de l’imaginaire. Les auteurs n’étaient pas en reste, du roman fantastique, historique, en passant par la jeunesse, le polar, les thrillers y étaient représentés, même le 7ème art a fait son cinéma avec la web-série Donjon-Legacy et les court-métrages de « La Mécanique des Rêves ». Les créatures et les héros de l’imaginaire s’étaient donné rendez-vous à Dormans. Grâce à Nathy Maquillage de nouveaux elfes et chimères avaient pris vie sur le parvis. La conteuse Lundazépa a émerveillé les petits et grands s’armant de ses plus beaux atours face à la troupe d’escrimeurs « Quinte Septime », le tout sur le chant hypnotique de « Dame Silü de Mordomoire » et du duo « Volivent ». Le Tardis du Doctor Who avait atterri dans le parc non loin des « Aigles de Château-Thierry » avec leurs majestueux rapaces et oiseaux de proies et leur chef d’escadrons Nicolas, ainsi qu’à côté du magnifique destrier de Champ’A Cheval ayant pour meneuse la souriante Ingrid.
Le samedi soir, nous avons eu la joie de danser sous la pluie au son des « Black Clover » et des « Pagan Noz » lors d’une soirée endiablée où la convivialité avait toute sa place.

Face à la réussite et au développement du festival, l'association La Confrérie de la Carotte a décidé de se renommer « La Guilde Dormaniste », afin de s'identifier plus facilement à l'évènement ainsi qu'au lieu.

Le Dormantastique est devenu un rendez-vous incontournable de l’imaginaire et du fantastique où les familles, petits et grands peuvent passer un week-end inoubliable dans un cadre bucolique et verdoyant, dans une ambiance chaleureuse et familiale à la rencontre culturelle des auteurs, illustrateurs et conteurs.

Alors retrouvez-nous au château de Dormans les 21 & 22 juillet 2018, pour le 4ème Tome du Dormantastique sur le thème de « Magie, Alchimie & Pouvoirs Etranges ».